DustnenFeul 5: le Brau Koli (ddo/mc)

Résumé de l’épisode précédent :
transporter des espèces vivantes provenant de planètes différentes, ce n’est pas si simple.

 

Mme Assultep de Mithe de la planète Fofona Pompiloum

Mme Assultep de Mithe de la planète Fofona Pompiloum

[D]e nombreux visiteurs nous ont reproché cette ellipse dans le récit entre l’épisode 3 et 4.

« Je suis déçue de ne pas avoir vu l’arrivée de Samulfu et de son nouvel ami le Stipule au vaisseau Brau Koli ! »
Nous écrit Madame Assultep de Mithe, Connexion au blog du 08 fevrier 2013 de temps Terrestre, GIPI (globale Internet Protocol Identification) 0017456488 5544 84452 455574656/ planète Fofona Pompiloum.

 

 

Alors chère Mme Assultep de Mithe nous prenons au sérieux vos commentaires et notre équipe de mise en image a travaillé d’arrache-pied pour satisfaire en visuel ceux qui aiment bien le visuel…

 

[Q]uittant la planète DustnenFeul la capsule traversa les cieux, puis obliqua un peu sur la gauche et se présenta dans la trajectoire du vaisseau Brau Koli pour se placer juste devant où se trouve le sas de pénétration du vaisseau (la capsule ici doit avoir la même vitesse que le vaisseau, de ce fait elle brûle intégralement ses réserves de carburant).

BK

BK2

…. Tiens !, on peut voir une autre capsule, qui provient probablement aussi de DustnenFeul puisqu’il n’y a pas trop de spacioports dans le coin.

BK3
BK5
Hop, le sas s’ouvre. Les capsules pénètrent à l’intérieur.

sasBK6

Voilà, et puis ça se ferme, et Samulfu et son ami sortent de l’habitacle, revêtus de leurs combinaisons.

arrivee-capsule

[P]our que vous compreniez bien là où les protagonistes de cette saga se trouvent, voici une coupe du vaisseau (les capsules se trouvent à l’avant…On les garde jusqu’à ce que l’identification des nouveaux arrivants soit faite, puis on les rejette dans l’espace (les capsules, pas les voyageurs)).
plan-brau-koli
Sur ce graphique :
Vous voyez accrochés à une tige centrale des compartiments qui tournent. Ils tournent autour de l’axe central de façon à créer une pesanteur artificielle, plus ça tourne vite, et plus la pesanteur ressentie est importante. Le Brau Koli est une sorte de machine à laver volante. les occupants se tiennent debout plaqués sur le fond du compartiment. Subséquemment il n’y a pas de fenêtre au Brau Koli sauf dans la cabine du commandant.

Ces compartiments ne tournent pas à la même vitesse. Car vous le savez on n’a pas tous la même pesanteur, ça dépend de la taille de votre planète…

Quelques exemples au hasard sur les différences de pesanteurs :

la force de gravitation s'exprime en gals

la force de gravitation s’exprime en gals, les Botuls de Mokrm sont les seuls grandes espèces à résister à 30 000 Gals.

la bonne blague sur Mokrm

la bonne blague des Botuls de Mokrm

[C]omme c’est barbant de rester dans une pesanteur zéro (avec tous les plateaux repas qui volent dans tous les sens) les vaisseaux de transport d’espèces vivantes recréent pour leurs passagers des pesanteurs artificielles. Les vaisseaux les plus sophistiqués comme celui-ci peuvent créer des pesanteurs différentes.
Dans le Brau Koli, vous avez ce tube central creux qui vous permet d’accéder à votre compartiment. Vous y serez en apesanteur le temps d’accéder à votre siège.
En vous dirigeant vers votre CEBI (compartiment pour espèces aux besoins identiques) accompagné d’un Vôô-Dkapum, vous laisserez faire les ventilateurs/aspirateurs qui tout doucement vous mettront en rotation et vous pousseront vers le sas de votre compartiment (sans eux vous vous prendriez ce sas rotatif dans la tête).

comp

Vous voilà dans votre CEbi, à votre pesanteur et dont la composition atmosphérique correspondra à quelque chose près à celle de votre planète. Vous ferez le vaccin MCV, puis on vous triera et l’on vous dirigera vers le sous compartiment où vous rejoindrez des espèces avec lesquelles vous pouvez cohabiter (voir ici l’épisode 4) il ne reste qu’à trouver votre place.

Les questions à l’auteur :
fopdavido-microdavido
– Le monsieur là-bas…
– Pourquoi ils ne sélectionnent pas les espèces depuis le spacioport, et pourquoi ils n’y font pas la vaccination ? et l’identification ?
– Oui, c’est une bonne question, pourquoi ? hé bien c’est parce qu’il n’y a pas de normes entre les spacioports et qu’on n’est pas toujours sûrs qu’ils fassent le bon vaccin aux normes, ou le bon tri. Il y a eu des problèmes, c’était donc plus sécurisé de tout faire dans le vaisseau… autres questions ?
– Et ces gros types là ? En forme de morse, qui sont-ils ?
– Hé bien ce sont des Vôô-Dkapums, et cela fera l’objet du prochain épisode. Nous vous y expliqueront la composition de l’équipage du vaisseau Brau Koli… Oui ?
– Qqu’eest cce qqu’oon mmange ddans lle vvaisseau sspatial ?.
– Ha ha, et bien là aussi, tout vous sera expliqué dans l’épisode d’après. Ne brûlons pas les étapes…
– Et pourquoi on ne connait toujours pas le nom du Stipule ? C’est vrai, on l’appelle toujours ver à fil ou Stipule de son nom d’espèce, n’a-t-il pas de nom ?
– Haaa, au moment où nous relatons l’épisode il n’a pas encore dévoilé son nom…
Et bien l’entretien touche maintenant à sa fin, je vous remercie pour vos questions et vous dis à la prochaine !

©Davido

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.