Se la coulée douce (malgré les avalanches).

Hey…

Vous l’avez remarqué, cela fait … Plusieurs rotations solaires sans publications. Vous vous dites; « Par le trou noir de Barel-Barape, que le déshonneur s’abatte sur tout chroniqueur qui s’absente ! »

Vous avez raison.

Et bien sur , Si il ne narre plus, l’histoire n’attend pas le narrateur. Les personnages patientent un peu, puis se lassent, s’étiolent, se dispersent et reprennent leurs épopées individuelles sans témoins ni selfies.

Bah…. je fus éloigné de la sphère blogoïde pour des raisons bassement terrestres, purement matérielles et tout à fait d’ordre pratique…. mais à présent me voici back on line.

Tel un berger qui s’est absenté trop longtemps et dont l’troupeau à foutu l’camp… il a fallu arpenter les pâtures d’un scénario escarpée pour retrouver mes protagonistes, savoir où ils-elles en sont, et retrouver le distendu fil narratif.

Tout d’abord,

Oncla Akra Toussaint-Jour, coincé sans chauffeur dans son camping car spatial en Noramarh, région montagneuse de Mepte Mupta, mis quelques mois à apprendre à piloter cet engin (à partir de vidéos d’un rézotubeur).
Pendant ce temps là il s’est nourri de vers endémiques et de rutabaga.
Puis il se mit en route vers Degling Moilatet afin de retrouver Philopin, son chauffeur….
A la suite d’une erreur importante de calcul d’itinéraire il fut récupéré in extremis par les miss extrêmes du groupe des Sauveteuses de la planète Alertam’Alibu où il se trouve à présent …

Il nous a envoyé cette  carte postale….. Il va bien.


Sur Degling Moilatet, la teuf planétaire non stop,
Superdope Joe, le dealer zélé des teufs planétaire est dans un sale état. Vous verrez de quoi il en retourne au prochain épisode imminent.

Quant à Philopin, et Jean Christophe Inembourg, Samulfu et le stipule, Fossathan Drathu Ememopir, et tous les autres, j’ignore encore où ils sont. Patientez un peu.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.